A new day begins...

Un jour nouveau commence…

Les jours de la passion ont été tristes.
Les actes qui ont émaillé ces jours étaient violents : Une épée et une oreille tranchée, des gifles et des coups à court d’arguments, une couronne d’épines pour ridiculiser, un peuple qui vocifère pour réclamer la mort d’un innocent en échange à la libération d’un bandit et enfin, une horrible crucifixion qui mène à la mort.

Aux sombres jours de la passion, on a voulu faire suivre l’intrigue mensongère d’un aveu d’impuissance : « on a volé son corps ! »
Après la longue nuit et le branle-bas des forces obscures, à la pointe de l’aurore, le désormais « premier jour » de la semaine inaugure pour nous l’ère de la résurrection.

Deux courses bien matinales nous mènent au tombeau à la rencontre de l’évangile (la bonne nouvelle) du Vivant :
Pierre, figure de l’Eglise court moins vite que Jean. Ce dernier est porté par la vitesse de l’amour beaucoup plus insouciant que le poids pesant du ministère de Pierre. Pierre devait se poser bien de questions.
Pierre et Jean, rendus au tombeau, l’amour cède le pas à la préséance du ministère. C’est un second regard, celui de Jean après Pierre qui nous conduit à céder la place à l’amour, il ” voit et qui croit “. N’allons pas vite en des déductions faciles. A quoi à cru Jean ?
Jean a cru à la vérité de tout ce qui a été vécu avec Jésus.
« Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des juifs… Nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait… » Et Pierre ose conclure dans son propos à Césarée chez un centurion de l’armée romaine : « Dieu l’a ressuscité »
L’aujourd’hui de la Pâque 2019 actualise cet unique événement fondateur de notre foi : « Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que lui-même l’a établi Juge des Vivants et des morts. Quiconque croit en lui reçoit par son Nom le pardon de ses péchés. »
Aussi vraie que cela puisse l’être, la pâque que nous célébrons aujourd’hui, repose sur un appel de la Foi. La résurrection de Jésus est éclairée par l’Amour et bâtie dans l’Espérance que « notre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. »
Joyeuses pâques et bonne course !

Retour haut de page