Confirmation 2019

Pentecôte 2019

Esprit Saint, viens !
Peut-on apporter de l’eau à un verre déjà plein ? Alimenter un animal repu ? Faire boire à qui n’en veut point ?
Non et non, dans tous les cas, à moins de basculer dans la violence de l’inondation ou du glouton et d’abuser de l’autre contre sa volonté…
Qu’en pensez-vous?
Quand nous prétendons pouvoir tout dire, tout croire, tout faire…
Quand nous nous estimons forts devant toute situation ou tentation…
Quand nous faisons nos choix rien qu’à la lumière de nos intérêts avides ou cupides…
Quand nous comptons sur nos ressources humaines qui se déclinent en avoir, savoir ou pouvoir…
Quand nos lauriers semblent être un matelas de confort, une assurance tout risque, convaincus de pouvoir mener notre vie et toutes choses de notre vie par nous-même…
Frères et sœurs, en vérité, notre esprit humain, pour beaucoup de nos contemporains, nous éloigne de Dieu, de la religion ou de toute relation à Dieu. Ainsi, beaucoup de gens nous regardent encore aujourd’hui, en pleine confusion et à se demander, que disent-ils, que chantent-ils, que cherchent-ils ou que leur arrive-t-il ? La réponse est toute simple, l’Esprit Saint est passé par là !
Qui est l’Esprit Saint ?
Confessons le, l’Esprit Saint est la plus mystérieuse des personnes divines. Son mystère est aussi bien porté par les signes qui renvoient à sa présence : Violent coup de vent ou brise légère, « l’Esprit souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais d’où il vient ni où il va. » Jn 3,8
Sous l’apparence du feu ou « des langues qu’on aurait dites de feu », l’Esprit Saint se pose sur chacun des apôtres. Ac 2,3
Il y a de nombreux autres signes extérieurs qui attestent sa présence et son action : Une colombe au baptême de Jésus, une onction pour l’élection de David, une nuée à la transfiguration, avant la passion et la résurrection de Jésus…
Les manifestations extérieures de l’Esprit Saint ont bien souvent un sens intérieur. Ainsi le vent de tempête atteste la naissance de l’église qui pousse de l’intérieur des hommes et des femmes à travers le monde. Les langues de feu soulignent bien que le message de Jésus annoncé rejoint le cœur humain qui devient alors brûlant. Lc 24,32.
Le mystère du Saint Esprit est surtout porté par son action ou son emprise. En ce sens, doucement et sûrement, il s’agit de se laisser conduire par la voix divine ou l’inspiration intérieure marquée par la signature de l’invisible : « Si quelqu’un m’aime, dit Jésus, il gardera ma parole. » Jn 14,23.
Reconnaissons, frères et sœurs que le Saint Esprit est l’éminent interprète, et des paroles et de la vie de Jésus. Si nous désirons connaître Jésus en profondeur, si nous désirons vivre l’évangile aujourd’hui au québec, si nous désirons rendre Jésus vivant ; le même, hier, aujourd’hui et toujours, nous devons sans cesse prier en disant : « Viens Esprit Saint ! »
Viens Esprit Saint de notre Baptême et de notre Confirmation, notre naissance à la vie d’enfant de Dieu nous habilite à dire : « Abba, Père ! »
Viens Esprit Saint de notre Pardon et de notre Guérison, notre invicible miséricorde qui lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé, assoupli ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé.
Viens, Esprit Saint, nourrir en nous la vie de Dieu par l’Eucharistie car Jésus nous a dit : « sans moi, vous ne pouvez rien faire. » Jn 15,5.
Viens Esprit Saint qui nous consacre et nous sanctifie dans l’ordination ou le mariage au service de nos frères et sœurs.
Oui, viens Esprit Saint !

Retour haut de page