Bienvenue à l' Unité Pastorale des Frontières

catéchèse

Catéchèse

Un nouveau visage de l'éducation de la foi des jeunes

Il n’y a pas si longtemps une grande partie de l’éducation chrétienne des jeunes était assurée par l’école: deux heures d’enseignement religieux par semaine, un service d’animation pastorale permettant d’intégrer les connaissances, la préparation aux sacrements.

Mais depuis le 1er juillet 2000, les écoles publiques ne sont plus confessionnelles et maintenant il n’y a plus d’enseignement religieux à l’école.

Ces changements majeurs entraînent de nouvelles responsabilités parentales et paroissiales pour l’éducation de la foi des jeunes. En pratique cela veut dire que la paroisse et les parents doivent prendre en charge l’initiation chrétienne des jeunes pour leur assurer une éducation intégrale de la foi et les préparer à vivre les sacrements de l’initiation chrétienne (Pardon, Eucharistie, Confirmation).

C’est pourquoi la paroisse offre des parcours d’initiation à la vie chrétienne aux jeunes de 8 ans et plus.

Si vous inscrivez votre enfant à un parcours d'initiation à la vie chrétienne il pourra recevoir, au moment opportun, les sacrements d'initiation (Pardon, Eucharistie, Confirmation)

Par les parcours d’initiation à la vie chrétienne la paroisse catholique propose aux jeunes d’adhérer à la personne de Jésus-Christ et de comprendre son message dans sa réalité humaine et spirituelle, de vivre des expériences de fraternité, d’apprentissage (catéchèse) de prière, de célébration communautaire et d’engagement.

Des informations précises sur la démarche à suivre peuvent être obtenues ici

(450) 248-3347

Catéchèse

  • 26 rue de l’Église Bedford J0J 1A0 Quebec
  • (450) 248-0354
  • frontieres@bellnet.ca

Voici des réponses à des questions que les parents se posent à propos de l'initiation chrétienne de leur enfant.

Inscrire mon enfant à l’initiation chrétienne, c’est lui permettre de rencontrer Jésus et de découvrir que Dieu aime chacun d’entre nous, c’est lui faire connaître la richesse de la tradition chrétienne. C’est lui donner l’occasion de réfléchir aux questions qu’il se pose sur lui même, le monde et Dieu. C’est lui offrir la chance de partager avec d’autres chrétiens : enfants, adultes, prêtres… .

Pendant les rencontres, les moyens les plus divers sont mis en oeuvre pour faire connaître Jésus aux enfants. Un jour, ils étudient un texte d’évangile et l’illustrent eux mêmes. Un autre jour, ils regardent un montage audiovisuel, ils miment un épisode de la Bible, ils rencontrent d’autres croyants, ils écoutent l’histoire de la vie d’un saint. Ou encore, ils participent à une célébration et prient ensemble. La catéchiste les accompagne dans leurs découvertes, les écoute, lance les débats, répond à leurs questions et les invite à prier. Au cours de ces années, les enfants se préparent à recevoir les sacrements, notamment le Pardon, l’Eucharistie, et la Confirmation.

Pour qu’un enfant puisse choisir s’il désire être chrétien, il faut lui en donner la possibilité. Au départ, les parents choisissent pour lui ce qu’ils pensent être le meilleur, comme dans tous les autres domaines de la vie. Ce n’est pas entraver sa liberté que lui parler de Jésus, et de la foule des témoins de Dieu qui constituent l’Eglise. C’est lui donner les moyens de choisir vraiment en connaissance de cause. C’est une occasion de le faire grandir.

Faire découvrir Jésus sans l’Eglise, c’est un peu comme si on privait un enfant d’une famille. On n’est pas chrétien tout seul. Sans l’Eglise, l’Evangile ne serait jamais parvenu jusqu’à nous. Jésus a voulu que les chrétiens forment une communauté, qu’ils grandissent, écoutent la Parole de Dieu, prient et reçoivent les sacrements au sein de cette communauté. Alors comment se passer de l’Eglise pour découvrir Jésus? Et quel dommage de se priver des rencontres de catéchèse pour découvrir Jésus et l’Eglise !

Etre armé pour la vie, qu’est ce que ça veut dire ? Est-ce attaquer pour se défendre ?Considérer les autres comme une menace ? Ou plutôt avoir confiance en soi et prendre des risques ? Pendant les catéchèses, les enfants découvrent un Dieu dont la seule arme est l’amour. Ils apprennent qu’il a vaincu la mort et qu’il est à leurs côtés pour lutter contre le mal sous toutes ses formes. Découvrir ce Dieu-là, ça arme drôlement pour la vie !

Etre armé pour la vie, qu’est ce que ça veut dire ? Est-ce attaquer pour se défendre ? Considérer les autres comme une menace ? Ou plutôt avoir confiance en soi et prendre des risques ? Pendant les catéchèses, les enfants découvrent un Dieu dont la seule arme est l’amour. Ils apprennent qu’il a vaincu la mort et qu’il est à leurs côtés pour lutter contre le mal sous toutes ses formes. Découvrir ce Dieu-là, ça arme drôlement pour la vie !

Catéchèse, judo, danse ou piano ? C’est vrai, les enfants sont parfois débordés, mais l’initiation chrétienne n’est pas une activité comme les autres : ni école, ni club, c’est un lieu singulier où ils peuvent être eux mêmes et lier ensemble tout ce qu’ils vivent. Ils posent des questions qu’ils n’ont pas l’occasion de poser ailleurs et réfléchissent avec d’autres sur ce qui leur tient à coeur, avec l’aide d’un adulte, ni prof, ni parent. C’est un lieu unique de rencontre où se nouent souvent de belles amitiés. Oui, décidement, les activités de catéchèses sont des activités à ne pas manquer.

C’est vrai qu’il est important d’accompagner votre enfant dans sa démarche d’initiation chrétienne, de vous intéresser à ce qu’il fait et à ce qu’il découvre. On comptera sur vous pour encourager votre enfant à faire les petits travaux qu’on lui demandera à l’occasion. Mais votre rôle principal sera de montrer à votre enfant, par vos attitudes et votre exemple, que la vie chrétienne est une vie de tous les jours.

Bien sûr, on peut inscrire son enfant même s’il est pas baptisé. Au cours de ces années, s’il le désire, l’enfant pourra demander le Baptême. Avec l’accord de ses parents, et en lien avec les catéchistes et le prêtre de la paroisse, il suivra une préparation en plusieurs étapes. Au bout de quelque temps, il recevra le Baptême, puis les autres sacrements.

Adapté à partir du livret réalisé par les équipes de rédaction de Grain de Soleil et de Points de Repère, avec le Centre National de l'Enseignement Religieux. (France) Illustrations : Henri Fellner

Grain de Soleil est le premier magazine d'éveil et de culture religieuse catholique pour les enfants. Il est destiné aux 8-12 ans. Il propose des réponses aux questions des enfants sur Dieu et la vie. Il leur fait découvrir des chrétiens d'hier et d'aujourd'hui. Grain de Soleil aide ainsi les parents, les catéchistes et les enseignants à faire grandir les enfants dans la foi chrétienne.

POUR COMPRENDRE LE RÔLE RESPECTIF DES PARENTS ET DE LA PAROISSE DANS L'ÉDUCATION DE LA FOI DES JEUNES

La famille est la première responsable de l’éveil des enfants aux valeurs morales et religieuses. Comme parents Dieu vous a placé dans une position stratégique pour aider votre enfant à grandir dans la foi. Il compte sur vous pour:

Établir en votre enfant le fondement spirituel sur lequel il pourra construire sa vie.

Profiter de toutes les occasions favorables pour nourrir sa foi grandissante.

Aider votre enfant à "faire entrer" les vérités de la Parole de Dieu dans ses sentiments, ses pensées, ses actions.

Lui enseigner comment établir une relation intime avec Dieu.

Travailler en collaboration avec les catéchètes chargés de l'initiation chrétienne à la paroisse.

Encourager votre enfant à agir chrétiennement à la maison, à l'école, dans sa communauté chrétienne.

Mais vous ne pouvez pas tout faire. De plus votre enfant a besoin d’expérimenter qu’il n’est pas seul à s’engager dans l’aventure de la Foi, qu’il fait partie d’un groupe, d’une famille élargie: la famille de Dieu. L’Église a donc aussi comme vocation reçue de Dieu la fonction de nourrir la vie spirituelle de votre enfant.

C’est pourquoi la paroisse offre à l’enfant un parcours d’initiation à la vie chrétienne pour l’aider à progresser dans la relation la plus importante de sa vie, sa relation avec Dieu. La communauté croyante offre donc un milieu pour nourrir l’engagement personnel dans la foi et permet à l’enfant d’exprimer cette foi de diverses façons.

Le tableau de la page suivante met en évidence la relation entre les activités catéchétiques offertes par la paroisse et le rôle qui revient aux parents dans l’initiation chrétienne des jeunes.

RÔLE RESPECTIF DES PARENTS ET DE LA PAROISSE DANS L'ÉDUCATION DE LA FOI DES JEUNES

PAROISSE

But: Faire grandir l'enfant dans sa vie de foi

Il s'agit d'un enseignement systématique des vérités de la Foi à partir de la parole de Dieu.

Les activités ont lieu à un moment et un endroit fixés à l'avance.

Selon un programme structuré et planifié.

S'adresse à un groupe de jeunes du même âge.

Enseignement élaboré pour transmettre une vue d'ensemble de la doctrine chrétienne.

Tient compte de ce que les jeunes d'un âge donné ont de commun.

Insiste sur les vérités générales et universelles.

Répond aux besoins communs d'un groupe.

Le catéchète aide les enfants à trouver comment ils pourraient appliquer la Parole de Dieu dans leur vie.

PARENTS

But: Faire grandir l'enfant dans sa vie de foi

Ici l'enseignement est spontané, donné à l'occasion d'un événement ou d'une expérience familiale.

À l'improviste à la maison, en promenade, lors d'une visite chez des amis ...

Action spontanée, flexible, ajustée à une situation particulière du moment.

S'adresse à un enfant particulier(le vôtre).

Enseignement donné en fonction des besoins du moment.

Tient compte de la personnalité unique de votre enfant.

Insiste sur l'application pratique dans un cas précis.

Répond aux besoins de votre enfant.

Le parent encourage son enfant à faire passer concrètement dans sa vie l'enseignement reçu.

Les deux niveaux d’intervention sont nécessaires et complémentaires pour la formation intégrale de l’enfant, sa croissance dans la Foi et le développement d’une relation vivante et enrichissante avec Dieu.

Il est important de comprendre, aussi, que les acitvités proposées par la paroisse visent à rejoindre tous les niveaux de la personne: sentiments, intelligence, liberté. On proposera donc à l’enfant des EXPÉRIENCES de fraternité, d‘apprentissage proprement dit, de prière, de célébration communautaire et d’engagement.

Enfin, mentionnons que plus la collaboration et l’interaction parents-paroisse sera grande, plus rapide sera le progrès de l’enfant et plus solide sera la formation reçue.

Retour haut de page