Paroisse Saint Damien

Paroisse Saint Damien

Bienvenue

Bienvenue à la paroisse et dans l’église Saint-Damien ! Notre église, construite en 1910 après l’incendie de la première église (1909) est pour bien des gens d’ici un lieu important. Damien, patron de la paroisse, est né en Arabie. Médecin, il devint disciple de Jésus et mourut en Italie en 283 à l’occasion de violentes persécutions. Il avait pourtant gagné l’estime de tout un peuple par les soins qu’il prodiguait habilement avec son frère Côme qui mourut martyr comme lui

Un peu d’histoire

En 1869, un prêtre oeuvrant au service de Ouest Farnham, fut nommé au service de la desserte de la paroisse de Saint-Damien de Bedford. Cette décision mettait en marche une projet ferme de paroisse. Il faudra attendre 20 ans avant que le projet se concrétise vraiment… puisqu’il exigeait un démembrement de la paroisse-mère Notre-Dame des-Anges-de-Stanbridge ce qui était mal vu de certaines personnes influentes de l’époque.

Finalement, on choisit un site à Bedford. La première église fut inaugurée en 1886. L’incendie de l’hiver 1909 la détruisit avec ses dépendances. Dans la nouvelle église vous remarquerez la très grande sobriété de la décoration et des matériaux utilisés pour l’extérieur de l’église. Le sanctuaire fut réaménagé en 1965, au moment du Concile Vatican II. Des peintures ayant une certaine valeur ont été recouvertes. Une rampe d’accès et un perron accueillant ont été construits.

Un orgue, du facteur d’orgues Casavant et Frères, fut installé en 1914. Malgré le temps, il est encore utilisé à quelques occasions et des travaux de restauration sont en cours.

Un carillon de cloches a été installé en 1965. Leur chant sait dire la joie, annoncer le deuil et inviter à la prière. Les cloches sont harmonisées : la première (nommée “Jésus-Jean XXIII”) fait entendre la note fa; la seconde (“Marie-Arthur”) fait entendre la note sol; la troisième (“Joseph-Camille”) fait entendre la note la; et la quatrième (“Damien-Monique”) joue la note do.

La lampe du sanctuaire a été restaurée et remise en valeur. Les boiseries ont été soignées. De petits jubés bordent le choeur. Ils étaient probablement identifiés comme celui “des Frères” et celui “des Soeurs” comme c’était la coutume. D’ailleurs, les Frères Maristes (collège Saint-Damien) et les Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe ont généreusement contribué à éduquer des générations de jeunes gens.

Le presbytère, construit en 1927 comme l’indique l’inscription dans la pierre (côté faisant face à l’église) est utilisé à la fois pour l’ensemble de six paroisses travaillant de concert et pour une fin de résidence des personnes nommées par l’évêque au service des paroisses. Il est aussi un lieu de rencontre pour de nombreux groupes.

Et aujourd’hui ?

Plus de 3000 personnes se reconnaissent catholiques sur le territoire de la paroisse Saint-Damien. Ce nombre inclut des paroissiens qui faisaient partie de la paroisse Ste-Jeanne-d’Arc de Stanbridge-Est, paroisse qui a cessé d’exister. Des anges surplombant l’autel où se trouve le tabernacle proviennent de Ste-Jeanne d’Arc.

De tous âges, bien souvent établis ici depuis longtemps, ils font face à plusieurs défis probablement bien connus ailleurs également : créer une communion fraternelle, porter une attention particulière aux plus jeunes générations et à leur cheminement varié, chercher des voies permettant de découvrir que la foi chrétienne peut sérieusement contribuer au bonheur des personnes et des familles, garder vivant un patrimoine culturel, social et religieux… Sur ce chemin, l’église Saint-Damien est un lieu utile et signifiant.

ORDINATIONS FAITES À BEDFORD

Cyprien-Napoléon Leduc

1888

Marcel Poissant

1920

Maurice Déry

1936

Charles Moreau

1944

Wilfrid Miclette

1946

Paul Déry

1947

Jean Paré

1969

Danik Savaria

2001

Retour haut de page